Publié dans Fantasy

Sorcières associées – Alex Evans

De quoi ça parle ?

Envoûtement de vampire, sabotage de zombies et invasion de gremlins font partie du quotidien du cabinet Amrithar et Murali, sorcières associées. Dans la cité plusieurs fois millénaire de Jarta, où la magie refait surface à tous les coins de rues, les maisons closes sont tenues par des succubes et les cimetières grouillent de goules, ce n’est pas le travail qui manque ! Mais tous vous le diront: les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses ?

Et c’est bien ?

Un excellent conseil d’un amie connectée. Sorcières associées propose un aventure haute en couleur sur fond déjanté. Magie à tout va, créatures en tous genres, religions étranges et variées, plongez dans la ville de Jarta, en compagnie de Tanit et Padmé.

Tanit et Padmé, ce sont deux sorcières associées ayant choisi de résoudre énigmes et enquêtes magiques à la demande d’humains en détresse. L’une, plutôt bourrin et très portée commando, voit son manque de tact compensé par la seconde, plus posée et déterminée à rester dans la légalité. Malgré ces quelques traits rapides, ces deux personnages ne tombent pas dans le cliché, nous avons là deux héroïnes qui savent se servir de leur cerveau et qui possèdent chacune une histoire personnelle intéressante et travaillée, liée notamment à la guerre passée qui a opposé leurs deux pays d’origine.

Les voilà dans cet ouvrage lancées dans une enquête dans laquelle le lecteur croisera vampires et zombies, le tout entremêlé de réflexions grinçantes sur une cité – Jarta – grignotée par un capitalisme galopant. Jarta est un vrai plaisir à découvrir : cosmopolite et bigarrée, l’auteur ne manque pas d’imagination pour nous décrire la faune humaine et moins humaine que l’on y croise. J’ai particulièrement apprécié les différents cultes imaginés.

L’enquête menée est plutôt bien menée, riche de rebondissement et découvertes. L’auteur y distille le passé de Padmé et Tanit, juste ce qu’il faut pour donner de l’épaisseur à ses personnages et sans alourdir la narration. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, que ce soient les anciennes connaissances de Tanit ou la rencontre avec les marchands-aventuriers, on se retrouve vite embarqué dans une histoire aux accents décalés et au rythme enlevé.

Les informations sont habillement égrenées et jusqu’au bout le doute subsiste quant à l’identité des personnes recherchées. Qui s’amuse à invoquer un vampire ? Qui sabote l’usine zombie de monsieur Stanford, le nanti local ? Nos deux enquêteuses espionnent et fouillent à gogo et déterrent les petits secrets de chacun pour notre plus grand bonheur.

Une très bonne découverte, donc, le genre de livre que l’on grignote avec plaisir, en espérant que la fin n’arrivera pas trop vite.

A lire si vous aimez :
– les enquêtes policières
– un fantasy farfelue et grouillant d’inventions magiques
– les personnages féminins qui sortent des clichés habituels

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s