Publié dans Fantasy, Jeunesse

Chroniques des temps obscurs, tomes 1 : Frère de Loup – Michelle Paver

De quoi ça parle ?

L’aventure commence il y a six mille ans…
L’Esprit du Mal s’est emparé d’un ours. Seul Torak, douze ans, peut le défier. La prophétie est formelle : il est Celui-qui-écoute. Il doit trouver la Montagne de l’Esprit du Monde pour rétablir l’harmonie entre les hommes, la nature et les animaux. Accompagné d’un jeune loup qui lui ressemble comme un frère, Torak s’engage dans la Forêt Profonde. Alors commence un étonnant périple au cœur d’une nature magique, à la fois fascinante et hostile…

Et c’est bien ?

Petite relecture d’une saga que je n’avais pas fini. Elle fait partie de celles que j’avais perdu de vue en attendant les parutions. Une petite remise dans le bain s’est avérée nécessaire avant de combler mes lacunes.

Les chroniques des temps obscurs offrent une plongée dans un monde où les hommes vivent dans la nature, en harmonie avec elle. Ils sont frères avec les animaux et les végétaux, vouent leur protection aux esprits. L’autrice diffuse ce contexte peu à peu, et j’ai beaucoup apprécié de partir suivre Torak et Loup à travers la Grande Forêt. On sent que l’autrice s’est beaucoup documentée sur de multiples points : les soins, la fabrication d’objets et de vêtements, la manière de vivre. Il en va de même pour le chamanisme et ses principes d’échange entre la réalité et le monde des esprits. Le tout accommodé de manière plutôt fine à un texte de fantasy : le principe des Mangeurs d’âmes, celui des trois âmes et de l’ours maudit… L’ensemble crée un monde plutôt original dans lequel chaque découverte est plaisante.

Ce premier tome narre aussi la quête initiatique de Torak : il y découvre qui était son père, pourquoi il a toujours vécu à l’écart des autres clans, et part à la recherche de ce qui pourra l’aider à vaincre l’ours et apaiser l’Esprit du Monde, rendu furieux par le mage qui a contribué à corrompre l’animal.

Les personnages quant à eux sont intéressants à découvrir. Ils correspondent certes à des schémas assez classiques mais ne tombent pas dans le cliché insupportable. Torak, enfant de la prophétie, relativement naïf quant à la vie des clan, trouve des réponses et une amie de choix en la personne de Renn, excellente chasseuse. Fin Kedinn, chef du clan du Corbeau, tient le rôle du colosse taiseux mais sympathique, et la mage Saeunn celle de la sage aux connaissances étendues.

Le périple engagé par Torak nous mène à sa suite dans un long voyage périlleux. L’histoire demeure classique mais pas simplette, et développe certains côté de manière suffisamment personnelle pour ne pas avoir l’impression de lire une redite de ce que l’on peut lire habituellement en matière de livres qui mettent en scène une quête initiatique. J’ai pour ma part particulièrement apprécié l’époque choisie et le fait que l’autrice ait cherché le réalisme quant aux modes de vies des héros.

Un bon petit texte jeunesse, qui se lit sans faim et avec grand plaisir.

A lire si vous appréciez :
– les aventures façon quête initiatique
– la fantasy d’inspiration préhistorique
– les livres où la nature est particulièrement présente

Note : 4 sur 5.

Un commentaire sur « Chroniques des temps obscurs, tomes 1 : Frère de Loup – Michelle Paver »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s