Publié dans Fantastique, Fantasy, Historique, Horreur

Ring Shout – Phenderson Djèli Clark

De quoi ça parle ?

Macon, 1922. En 1915, le film Naissance d’une nation a ensorcelé l’Amérique et gonflé les rangs du Ku Klux Klan, qui depuis s’abreuve aux pensées les plus sombres des Blancs. À travers le pays, le Klan sème la terreur et se déchaîne sur les anciens esclaves, déterminé à faire régner l’enfer sur Terre.

Mais les Ku Kluxes ne sont pas immortels. Sur leur chemin se dressent Maryse Boudreaux et ses compagnes de résistance : une tireuse d’élite à la langue bien pendue et une Harlem Hellfighter. Armées de fusils, de bombes et d’une épée imprégnée de magie ancestrale, elles chassent ceux qui les traquent et renvoient les démons du Klan tout droit en enfer ; alors qu’un complot effroyable se trame à Macon et que la guerre contre le mal est sur le point de s’embraser.

Et c’est bien ?

Je crois que des deux univers de l’auteur, bien que je les apprécie tous les deux – Egypte uchronique et US du début 20e – le second a ma préférence.

Plus sombre, mettant en scène la culture afro-américaine, porteuse des stigmates de l’esclavage, le hoodoo, la magie noire, et surtout avec ce parler particulier adopté par l’auteur pour narrer les textes qui se situent dans ce contexte, j’ai à nouveau adoré la balade avec Ring Shout.

Magie noire, monstres et héroïnes hautes en couleur (une légère préférence pour Sadie, que j’ai trouvée vraiment fun avec son côté rentre dedans et ses réflexions faussement naïves sur l’évolution humaine), l’auteur essaie en sus, et c’est assumé, d’initier une fantasy noire, loin des héros blancs et parfaits. Le pari est, à mes yeux réussi.

Le texte peut être déroutant par instants, onirique, brouillant la (les) réalité(s), confinant parfois, presque, à la science-fiction et nageant carrément dans l’horreur avec les créatures mises en scène. Une réussite ; j’espère que l’auteur continuera ses incursions dans cet univers 🙂

Note : 5 sur 5.

Infos livre :
Editeur : L’Atalante
Année de publication : 2021

2 commentaires sur « Ring Shout – Phenderson Djèli Clark »

    1. J’avais adoré l’univers dans Les Tambours du Dieu Noir et je crois que ça doit aussi m’aider à me couler dans l’univers. Il est beaucoup plus sombre que celui sur l’Egypte, le second univers de l’auteur, mais c’est vraiment celui qui me parle le plus en termes d’innovations et de thèmes ^^

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s