Publié dans Fantasy, Jeunesse

Sauvons les dragons ! – Willis Hall

Résumé :  Lorsque Edgar entre dans la grande boîte noire censée le faire disparaître, il est transporté des siècles en arrière, à l\’époque des chevaliers de la Table Ronde… Car le magicien à l\’origine du tour n\’est autre que Merlin l\’Enchanteur ! Le célèbre sorcier a en effet besoin du garçon pour mettre fin au massacre des dragons par le roi Arthur… S\’il veut rentrer un jour chez lui, Edgar a tout intérêt à remplir sa mission !


Avis : A nouveau, un ouvrage jeunesse qui traînait sur mes étagères depuis plusieurs années. Plus jeune, je l\’ai commencé plusieurs fois, sans jamais le finir. Je l\’avais acheté suite à ma lecture du Dernier des vampires du même auteur, Willis Hall (que je ne saurais que trop vous conseiller, ce bouquin est un petit bijou jeunesse !). 

Sauvons les dragons reprend les même personnages que dans Le dernier des vampires, à savoir, la famille Hollins, composée de Edgar, le jeune héros, ainsi que de ses parents, Albert et Euphémia. Et, comme toujours, ils partent en vacances dans un endroit improbable, qui va les mener dans des aventures assez particulières. 

On y retrouve la naïveté d\’Euphémia, qui ne s\’étonne pas de grand-chose, pas même de se retrouver, après être passée par la boîte du magicien, en plein Moyen-Age. Edgar, comme toujours, se voit entraîné dans des aventures farfelues, ici, aider Merlin à empêcher le roi Arthur de trucider tous les dragons. 

Le style de Willis Hall est toujours aussi agréable, et l\’on voit pourquoi c\’est un bon auteur jeunesse. La narration est simple, fluide, teintée d\’humour anglais, et parsemée mine de rien de pas mal de vocabulaire. 

Petit bémol cependant, l\’aventure m\’a moins emballée que dans Le dernier des vampires. La raison de Merlin d\’avoir embarqué Edgar dans sa quête n\’est pas très crédible, et au final, on n\’en parlera presque pas. Néanmoins les anachronismes et la personnalité finalement assez naïve d\’Euphémia, ainsi que le personnage de Guenièvre rehaussent un peu l\’ensemble. 

En somme, une lecture pas désagréable. Mais si vous voulez découvrir cet auteur, je vous engage plutôt à aller voir l\’autre bouquin cité (Le dernier des vampires, pour ceux qui se demanderaient lequel ;p ). 


Appréciation

Sympa…

Challenge des 52 semaines : 2/11  (30. Un dragon)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s