Publié dans Fantastique

Le Coeur cousu – Carole Martinez

Résumé : Dans un village du sud de l\’Espagne, une lignée de femmes se transmet depuis la nuit des temps une boîte mystérieuse… Frasquita y découvre des fils et des aiguilles et s\’initie à la couture. Elle sublime les chiffons, coud les êtres ensemble, reprise les hommes effilochés. Mais ce talent lui donne vite une réputation de magicienne, ou de sorcière. Jouée et perdue par son mari lors d\’un combat de coqs, elle est condamnée à l\’errance à travers une Andalousie que les révoltes paysannes mettent à feu et à sang. Elle traîne avec elle sa caravane d\’enfants, eux aussi pourvus – ou accablés – de dons surnaturels.


Avis : Le Coeur cousu propose au lecteur une fresque à la fois mélancolique, cruelle et drôle. Le lecteur s\’attache au devenir de la famille Carasco, à commencer par la mère, Frasquita. La maman de cette dernière lui fait subir, à la puberté, toute une série d\’ \ »épreuves\ » au cours de laquelle Frasquita héritera de prières et d\’une boîte, qui lui révélera son don : la couture. D\’étrangeté en étrangeté, Frasquita, son mari et leurs cinq enfants en viennent à s\’attirer les foudres des autres villageois : une robe de mariée trop belle pour sa condition, une enfant-poule, un enfant roux, une enfant qui brille…

Le style de l\’auteure est porteur d\’une certaine poésie, distillant au fur-et-à-mesure la même mélancolie émaillée d\’une étrange beauté que l\’on peut retrouver dans les récits sud-américains. 

Chacun des personnages est peu à peu développé à travers les différents passages de l\’histoire. Tous ont leur petite marque particulière, qui va entraîner leur rejet par les communauté qu\’ils vont croiser, mais qui fait aussi leur charme et leur donne un côté attendrissant.Les différentes péripéties vécues par la famille Carasco lors de leur périple tombent de manière incongrue et contribuent à donner à cette fresque tout son aspect surréaliste et à la fois très humain. 

Sous l\’apparence de la simple histoire d\’une famille du sud de l\’Espagne, Carole Martinez déroule les aventures de cette famille très particulière, piquetée çà et là de fantastique. Les chapitres donnent à l\’ensemble l\’aspect d\’un bouquet de nouvelles, chacune racontant différents épisodes, tour à tour drôle ou cruels, et dévoilant à chaque instant un nouveau pan d\’humanité. 

Un ouvrage poétique et touchant, qui ne peut laisser indifférent de par la panoplie d\’émotion qu\’il fait vivre à son lecteur. Très joliment écrit , la prose de l\’auteure mène le lecteur à travers une histoire onirique, aux frontières de la réalité. A dévorer et à offrir !




Appréciation

Excellent



2 commentaires sur « Le Coeur cousu – Carole Martinez »

  1. Je suis tombée amoureuse de cette plume talentueuse et de cette fresque familiale fabuleuse. J'ai adoré la poésie, les couleurs, la magie… c'est tellement beau que j'ai été triste de quitter ces personnages.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s