Publié dans Fantasy, Science-fiction

La Ballade de Pern – Intégrale 1 – AnneMcCaffrey

Résumé : Des milliers de colons humains ont trouvé refuge sur Pern, une planète très riche semblable à la Terre. Ils souhaitent y créer une société égalitaire et pastorale, et décident de laisser derrière eux toute forme de technologie. Les hommes decouvrent peu à peu qu\’ils ne sont pas seuls : sur Pern, vivent de grands lézards qui ressemblent aux dragons des légendes, et des dauphins très intelligents avec lesquels ils vivront en harmonie. Mais après des décennies de vie paisible, les Pernais devront affronter une incroyable menace venue de l\’espace : les Fils. Ces filaments tombent du ciel et détruisent tout sur leur passage. Et ce, tous les 150 ans, tel un cycle infernal. Les hommes parviennent alors à chevaucher les dragons pour détruire les Fils.  
Avis : Après un bout de temps à jeter des coups d\’oeil intéressés vers la célèbre saga de science-fantasy La Ballade de Pern, j\’ai enfin pris le temps de découvrir l\’univers d\’Anne McCaffrey. Cette intégrale est composée de trois tomes : L\’aube des dragons, Les dauphins de Pern et L\’oeil du dragon. D\’après ce que j\’ai pu voir, l\’ordre de parution initial des tomes n\’est pas respecté, l\’éditeur a préféré privilégier un aspect chronologique vis-à-vis de l\’univers de Pern. 
Alors, au final, que penser de cette entrée en matière ? En premier lieu, il faut dire que, en regard du renom de cette saga, j\’ai été plutôt déçue du voyage. Les trois tomes se résument au récit de l\’évolution de la population pernaise. On s\’attarde donc sur la manière dont les colons s\’installent, sur leur découverte du monde et leur redécouverte de choses oubliées, sur leur avancée dans la colonisation du territoire. Certes, le monde présenté au lecteur est riche, bien imaginé, documenté, les descriptions sont précises et logiques ; Anne McCaffrey décrit à merveille un nouveau monde qui possède ses propres lois, ses espèces, un peuple qui se bat pour s\’adapter, avec ingéniosité, à un monde qui se révèle plus hostile qu\’ils ne le pensaient. 
Le problème majeur réside dans le fil rouge des trois tomes : dans chacun des trois, aucune véritable intrigue n\’est développée. On raconte l\’histoire de Pern, et c\’est tout. Concernant le premier tome, L\’aube des dragons, ce souci passe très bien. L\’auteur raconte une installation, la découverte des dragons, les découvertes des colons. Bon. Mais le phénomène se renouvelle également pour les deux tomes suivants. Ce n\’est pas inintéressants, mais à la longue – l\’intégrale comporte plus de 1200 pages – , ça devient lassant. 
Deuxième souci majeur : le traitement des personnages. Ce même défaut qui m\’avait fait ne pas aimer du tout la saga des Hérauts de Valdemar : les gentils sont vertueux, beaux, généreux et j\’en passe. Les méchants sont souvent moches, fourbes, sadiques… et surtout, on a l\’impression que c\’est une tare qui se transmet (on retrouve souvent des méchants dans les descendants des méchants des premiers tomes). Bref, c\’est fort ennuyeux,  parce que cette vision totalement simpliste et bien trop tranchée du bien et du mal empêche un vrai développement de la psyché des personnages. Aucun d\’eux n\’est ambigu, ne se pose de questions sur ses actes. 
Certains personnages censés être adultes ont de vrais comportements de gamins immature, se posent des questions totalement futiles (je me suis fait blesser, c\’est ridicule, est-ce que mon conjoint m\’aime toujours ?). Et ce sont les dirigeants qui représentent les personnes \ »censées\ ». Les relations hommes-femmes sont déplorables, on sent parfois des relents paternalistes par vraiment appréciables ; pour exemple, une des femmes dirigeante du roman, Zulaya, n\’autorise son conjoint à le devenir que quand il donne une pleine démonstration de sa virilité en la \ »forçant\ » à l\’embrasser. On se pose également des questions sur les relations des gens involontaire, puisqu\’il apparaît que ce sont les couples de dragons qui déterminent des relations entre les maîtres. 
Enfin, certaines idées véhiculées dans le dernier tome, L\’oeil du dragon, ne m\’ont pas plu du tout et ont achevé de me décourager totalement de poursuivre ma découverte de Pern. En plus de cela, malgré les rééditions dont les tomes de Pern ont sûrement dû faire l\’objet, mon ouvrage comportait un nombre non négligeable de coquilles et de tournures syntaxiques bizarres. 
En somme, un livre qui j\’ai apprécié uniquement pour l\’univers développé, et les aspects \ »scientifiques\ » développés par l\’auteure. En revanche, les personnages simplistes, les intrigues inexistantes et les idées un peu douteuses ne m\’ont pas du tout convaincue. La Ballade de Pern est sans doute très connue, mais j\’ai personnellement trouvé l\’ensemble très moyen. Divertissant, mais pas indispensable…

Appréciation

Bof…

6 commentaires sur « La Ballade de Pern – Intégrale 1 – AnneMcCaffrey »

  1. Tu as commencé ce cycle par cette intégrale ? Savais tu que l'ordre des titres dans les intégrales n'a aucune logique ? Ni une logique chronologique, ni une logique de parution des tomes originaux. Peut être est-ce en partie pour cela que tu n'as pas accroché plus que cela à l'histoire (quoi que pour le point sur les personnages, tu aurais surement eu le même ressenti). J'ai commencé ce cycle là avec l'intégrale III avec le Vol du dragon, et le prochain que je lirai, ce sera le livre suivant. Ensuite, ça changera d'intégrale. Du coup, tu vas quand même continuer à découvrir ce cycle ou pas ?

    J’aime

  2. Oui, j'ai commencé par cette intégrale. J'ai vu que ça ne respectait pas l'ordre de parution, mais je pensais que ça respectait la chronologie de Pern… Apparemment non >_<Effectivement, je me suis demandé plusieurs fois si cet ordre était judicieux ; j'ai lu, par la suite, des avis qui me disaient effectivement qu'il valait mieux commencer ailleurs…Peut-être essaierai-je l'intégrale trois plus tard (du coup je vais aller fouiller sur tes blogs, voir ce que tu en as pensé ^-^). Mais comme je l'ai dit aussi, certaines idées qui apparaissent dans les tomes me plaisent très moyennement. C'est surtout à cause d'elles, que j'hésite à poursuivre. Enfin, je n'ai pas passé un mauvais moment, mais j'avoue que je m'attendais à dix fois mieux. Disons que d'autres lectures plus \ »urgentes\ » passeront sans doute avant une nouvelle tentative…

    J’aime

  3. Je confirme c'est pas une bonne idée de commencer par l'intégrale 1, à l'exception de l'Aube des Dragons c'est pas des romans très intéressants de mémoire. A l'occasion, lis plutôt le Vol du dragon (au pire emprunte le à la biblio pour éviter de mettre 15 euros dans un pavé ^^), bien meilleur et qui est le vrai début en plus.

    J’aime

  4. Je ne vais pas revenir sur l'ordre incohérent de la réédition…Et pour ce qui est des coquilles, dis-toi qu'après vérification (au moins sur un des tomes) ils en ont enlevé par rapport à l'édition que j'ai (et certaines coquilles sont choquantes, d'autant plus quand il s'agit des noms des personnages récurrents).Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, je ne peux que te conseiller de lire Le vol du dragon, même si après de multiples relectures je le trouve presque fade/peu développé par rapport aux suivants.Bonne lecture quand même !

    J’aime

  5. Les intégrales de Pern figurent dans ma liste de livres sur lesquels je lorgne depuis un moment, j'attends beaucoup de ces livres vu le renom qu'ils ont. J'espère ne pas être autant déçu que toi et je note bien : ne pas commencer par l'intégrale 1 mais suivre l'ordre chronologique ! Je comprends parfaitement que 1200 pages d'histoire sans fil conducteur ça fini par être lassant, imagine un peu ce que ça donne toutes les intégrales réunies (il y en a 5 je crois ?) !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s